mardi 5 mai 2009

Améliorer le sol du jardin

Pour améliorer l'état du sol et permettre le meilleur culture de plantes possible, on doit suivre des règles simples de nutrition et de soins.

Avant tout, il est très important de tenir compte de la nature du sol, parce que l'humus (matière organique végétale et animale en décomposition qui ajoute une plus-value à la terre) commence à être diminuer dès qu'on creuse un morceau de terre.

Acidité et alcalinité : pH

Chaque sol a besoin d'un aliment différent selon sa composition, ses nécessités et son pH. Tout comme la peau de l'être humain, le sol a une mesure appelée pH qui détermine son alcalinité ou acidité. Quand un sol est riche en chaux, on dit qu'il est alcalin. Dans le cas contraire, il s'agit d'un sol acide. Généralement, un pH au-dessus de 7.0 indique un sol alcalin, tandis qu'un pH inférieur à 6.5 est acide. La majorité des plantes préféreront un pH compris entre ces deux extrémités et il sera très rare de trouver un sol avec un pH au-dessus de 8.5 ou en-dessous de 4.5. Les plantes qui sont cultivées dans un jardin, doivent avoir des caractéristiques adéquates au pH de la terre dans laquelle elles vont être développées.

Modifier le pH

Pour élever le pH du sol, c'est-à-dire, pour augmenter son équilibre alcalin, il faut simplement lui ajouter de la chaux hydratée ou du carbonate calcique, en suivant les indications du paquet.

Réduire le pH du terrain pour qu'il soit plus acide s'avérera plus difficile. D'abord, il faut remplacer la terre par une autre matière organique pour l'enrichir. Une fois enrichi on doit appliquer du soufre aux fleurs ; en tenant compte du fait que la proportion variera d'un sol sablonneux (100 GR pour chaque 0.8 m²) à un sol argileux (225 GR pour chaque 0.8 m²). Il est nécessaire de vérifier mensuellement le niveau du pH.

Les engrais

Le jardin est constitué d'un ensemble d'êtres vivants. Il faut y ajouter des engrais organiques et inorganiques, puisque tous les deux sont nécessaires et importants pour lui.

Matériaux organiques - Quelles vitamines le jardin a-t-il besoin ?

1. Fibre de noix de coco : la fibre de noix de coco peut s'utiliser comme un élément en plus du mélange de culture. Elle est utilisée avec des plantes qui aiment l'acidité (pH 5.5-6.3). On la trouve dans des magasins de jardinage.

2. Les algues : elles sont directement introduites dans le sol humide du jardin, s'il est partiellement affaibli ou peu nourri. Elles contiennent surtout du potassium et peuvent être achetées dans tout les magasins.

3. Compost de champignons : normalement, le compost de champignons est employé pour nourrir des terres en manque de matières organiques. Toutefois, dans le cas où les végétaux qui sont cultivés rejettent la chaux, il est préférable d'utiliser un autre type d'engrais. Les cultivateurs de champignons le vendent et, normalement, il contient de l'engrais animal.

4. Compost de vers de terre : c'est un des nutriments les plus communs. On applique une petite couche de ce dernier sur la terre à fertiliser et les plantes croîtront vigoureusement. Il peut être trouvé dans un centre spécialisé ou dans toute pépinière.

5. Compost pour jardin : il est composé d'une grande variété de déchets de jardin et de cuisine qui sont restés en décomposition pendant des mois. C'est un des meilleurs climatiseurs et nutriments du sol.

Matériaux inorganiques : injections de nutriments

Sur l'emballage de ces engrais, on déterminera leurs caractéristiques. Il y a les simples, qui montrent leur contenu en éléments nutritifs en termes d'azote, d'acide phosphorique et de potassium, et il existe aussi les composés, qui fournissent des quantités variables de ces trois éléments.

Comment appliquer les engrais ?

Premièrement, il faut les introduire avant d'ensemencer ou de planter, ou au-dessus du sol pendant que les plantes croissent.

Deuxièmement, une base au sol est nécessaire des jours avant d'ensemencer. S'il est trop tard et que l'on va déjà planter, il faut l'appliquer dans les centimètres supérieurs.

Troisièmement, il existe aussi des engrais sous forme de liquide ou de poussière soluble. Il faut les dissoudre dans l'eau qui servira pour l'irrigation ou les pulvériser sur le feuillage.

Quatrièmement, si on cherche un engrais qui agisse avec rapidité, il convient d'acquérir des engrais foliaires, qui doivent être appliqués avec le sol humide et sans soleil.

Aucun commentaire: