samedi 9 mai 2009

Comment préparer le gazon pour l'hiver ?

L'hiver est une saison très dure pour les plantes et pour le gazon. Pour cette raison, l'automne est la saison idéale pour que le bon jardinier mène à bien une série d'opérations d'aménagement. Ces tâches permettront que la végétation survive au vent, à la pluie, à la neige et aux basses températures, de sorte qu'elle pousse à nouveau avec vigueur et beauté le printemps suivant.

Le mois d'octobre est le plus adéquat pour préparer le gazon, tout comme le reste de la flore, face à l'hiver. Dans ce but on effectuera les travaux suivants : moisson, engrais, aérage, drainage de la terre et, finalement, replantation.

Faucher l'herbe

Pendant les premiers jours d'octobre on mènera à bien le dernier élagage du gazon. Il faut essayé de ne pas couper en excès pour éviter que celui-ci ne souffre. Le faucher trop peut l'affaiblit et aide à ce que croît la mousse et les mauvaises herbes. La température moyenne et l'humidité caractéristique de cette saison rendent possible son bourgeonement.

Il est très important d'enlever les feuilles qui tombent d'autres arbres et de fleurs. Si le gazon est fin, on doit le faucher tous les deux ou trois jours; s'il est d'épaisseur moyenne, tous les trois à cinq jours. Et s'il est d'une autre catégorie, au moins une fois par semaine. Une fois qu'il a été coupé, il faut retirer les restes à l'aide d'un rateau.

Il faut aussi prêter attention à la direction dans laquelle il est fauché, pour éviter des dissimulations, passages doubles et changements brusques de direction. Il est nécessaire de s'assurer que le gazon est sec, puisque l'humidité obstrue la tondeuse et le bac à herbe, sinon la coupe prendra plus de temps. Quand un vent froid souffle, il ne faut pas le couper, puisque cellui-ci peut brûler les extrémités de l'herbe.

Comment préparer la terre ?

La croissance du gazon est accélérée par son aération à travers l'oxygénation. L'aération est effectuée avec un outil de jardin en introduisant ses dents jusqu'à 7-8 centimètres de profondeur. Il faut décaler jusqu'à ce que le gazon soit levé un peu et répéter l'opération chaque quart d'heure. On peut aérer le gazon autant de fois que nécessaire, bien qu'on effectue l'opération généralement en automne.

En outre, on doit nourrir le gazon avec un engrais adéquat. La quantité précise dont on ne peut dépasser est de 100 grammes par chaque 0.8 mètres carrés. En automne, on applique un engrais avec faible contenu en azote par rapport à l'acide phosphorique et au potassium.

Comment replanter le gazon ?

Les zones du jardin qui sont peu peuplées, ont besoin d'une replantation. Celle-ci peut être menée à bien de deux manières différentes. Il est possible d'ensemencer à la main. Il faut pour cela avoir des pieux et des cordes. On marque le gazon, en formant des bandes d'un mètre de large. La quantité de semences qui doivent être ensemencées varie en fonction de la fertilité du sol. Pour un sol très fertil, à chaque 0.8 mètres carrés correspond 16 grammes de semence. Dans le cas contraire, on double la quantité. On peut aussi planter des mottes.

Aucun commentaire: