samedi 9 mai 2009

Les bénéfices et les préjudices des champignons

Les champignons ne sont pas des plantes bien qu'à beaucoup de points de vue, ils y ressemblent. Ce sont des organismes eucaryotes. Ceci signifie que leur ADN est contenu dans le noyau et qu'ils ne fabriquent pas leur aliment à partir de l'énergie solaire. Pour cette raison, ils ne sont pas inclus dans la catégorie des plantes, ni dans celui des animaux, mais possèdent leur catégorie propre. La partie qui se voit constitue le fruit de l'organisme. Toutefois, le mycélium, la partie vivante, se trouve sous terre, dans le bois ou dans d'autres sources.

Finalement, il convient d'indiquer que le champignon se nourrit des nutriments du matériel organique dans lequel il se trouve. Dans certains cas, cette relation est bénéfique, mais il y a des cas où il nuit sérieusement au sol, à l'aliment ou au matériau dans lequel il se trouve. Il y a des champignons qui provoquent des maladies en prenant un certain organisme comme aliment.

Il existe des champignons d'une seule cellule, capables de survivre de manière individuelle, comme les levures, tandis que d'autres, comme les moisissures ou les champignons, sont multicellulaires. Pour cette raison, il est très difficile d'apprécier les levures de manière individuelle et elles sont seulement perçues quand elles sont groupées et présentent une couche de poussière blanche dans les fruits ou dans les feuilles des plantes. Celles-ci présentent une forme semblable à celle d'une goutte ronde ou ovale.

Par contre, la moisissure est un filament qui forme de longues chaînes de cellules. Les cellules qui forment le champignon sont reliées de manière étroite aux cellules d'autres organismes, c'est pourquoi celui-ci peut être considéré comme un microbe.

De la même manière, on peut classer les champignons en fonction du matériau dont ils obtiennent l'aliment. Ainsi, si cette source d'aliment est un animal mort ou une plante, les champignons sont connus comme saprophytes, tandis que s'ils se nourrissent d'un certain organisme vivant, qu'ils infectent sans lui fournir aucun bénéfice (appellés parasites). Finalement, si le champignon se nourrit d'un organisme vivant, comme la racine d'une plante, en formant avec lui une association bénéfique pour tous les deux, ils reçoivent le nom de micorrizas.

Comment se reproduisent-ils ?

Les champignons apparaissent avec une plus grande facilité dans des atmosphères avec une certaine acidité ou dans des substances avec une faible humidité. Cependant, il faut remarquer qu'ils sont capables de survivre dans de multiples surfaces, depuis le sol jusqu'à la peau, en passant par les animaux, les plantes, les aliments et l'eau. Bien qu'ils soient statiques, ils possèdent la capacité de se reproduire par des spores transportées grâce au vent ou à la pluie.

De même, il peuvent se reproduire grâce à l'extension ou à la croissance de leurs cellules, c'est pourquoi il est difficile de freiner ou d'arrêter leur croissance, puisque leurs cellules sont suffisamment fortes pour ouvrir des cavités à travers la paroi cellulaire de l'organisme concerné (le champignon absorbe des nutriments de l'organisme vivant ou mort dans lequel il habite à travers la paroi cellulaire).

Champignons nuisibles

Bien qu'il existe une grande quantité de champignons utiles pour fournir des nutriments aux plantes ou fabriquer quelques éléments comme les antibiotiques, il y en a d'autres qui nuisent seulement l'organisme dont ils obtiennent l'aliment. Ainsi, beaucoup d'entre eux causent des maladies aux plantes, les animaux et, même, aux personnes. Dans le cas des champignons du sol, dans la forêt, ces organismes sont responsables de putréfaction, décomposent la matière organique ou parasitent quelques plantes.

Aucun commentaire: