samedi 9 mai 2009

Les soins des plantes de maison en été

Les mois de chaleur testent la résistance des plantes de terrasse ou de balcon. Les hautes températures et l'atmosphère asfixiante de la ville causeront des pertes d'entre elles bien que dans la majorité des cas, ce soit dû, curieusement, à un excès d'humidité. Et il faut savoir que l'excès d'eau est beaucoup plus nuisible pour les plantes que la soif, puisqu'il appauvrit la terre, provoque des maladies et finit par les tuer.

Voyons quelques soins pour que les plantes puissent profiter de l'été.

1. Lavage des plantes : aussi important que de les arroser. Il est important de maintenir les plantes libres de feuilles et de fleurs sèches, qui continueront à absorber de l'eau et freineront le développement des parties saines. De même, la poussière et la saleté ne leur laisseront pas respirer. On peut les pulvériser avec une eau savonneuse et ensuite abondamment avec de l'eau claire. En outre, cette méthode éloignera aux parasites.

2. Eau en surplus : l'eau en surplus enlève une bonne partie des nutriments dont la plante a besoin pour vivre. Il n'est pas nécessaire pour cela de la gaspiller. L'eau des récipients ou terrines sous les pots peut être récupérée pour arroser avec elle le reste de plantes.

3. En cas de départ en voyage : c'est une erreur de laisser les plantes dans la baignoire avec de l'eau quand on part en vacances : la terre est inondée et les racines sont décomposées. Un vieux truc consiste à les placer autour d'un cube rempli d'eau dont sortent des fils épais qui seront enterrés dans chaque pot. Les fils conduiront l'eau du cube (par capillarité) à la plante en fonction de ses nécessités.

4. Arroser : comment et en quelle quantité ? L'irrigation doit supposer l'apport nécessaire pour chaque plante : ni plus, ni moins. Un dosage précis est le succès de leur développement. Les caractéristiques de la terre et de la plante détermineront le volume des apports.

Les terres sablonneuses ne retiennent casi pas l'eau, c'est pourquoi on doit calculer la dose avant d'arroser. Les terres argileuses s'inondent facilement. Toutefois, les terres argileuses peuvent donner la sensation de saturation sans que l'eau n'arrive à la zone d'enracinement. Bien qu'il soit toujours préférable d'arroser en fin de journée (pour éviter l'évaporation immédiate), en automne et en hiver l'arrosage peut être effectué le matin, directement sous la plante.

Dans les premiers jours du soleil printannier, il vaut mieux ajouter l'eau sous le pot, pour que les racines l'absorbent et on n'endommage pas les bourgeons. Même dans les jours ensoleillés, la terre des plantes peut maintenir de bons niveaux d'humidité à l'intérieur. Ceci peut être vérifié en introduisant un bois et en vérifiant qu'il sort trempé.

Aucun commentaire: